Qui suis-je ?

N.Y.S.Y.M.B LASCONY

Chercheur pluridisciplinaire et globe trotter.

N.Y.S.Y.M.B LASCONY est chercheur pluridisciplinaire (documentariste, historiographe, conférencier, écrivain, poète, jazzman) originaire de la rive-droite du Congo (Brazzaville). Après le baccalauréat, il a accumulé les formations avant de se fixer sur l’Histoire, sa passion. Il a fait exclusivement ses études supérieures d’Histoire dans les grands centres initiatiques de l’arrière-Afrique (Axum, Bahir dar, Gondar, Emtoto, Ejisu, Tiébélé, Doulnya, Tombouctou, Djenné, Gao, Fambori, Kéla, …), notamment l’histoire des sociétés secrètes traditionnelles, de l’art africain, des architectures en banco. Il y a également étudié les techniques de l’argile muséale, le droit coutumier et la littérature orale.

Parmi ses enseignants figurent des grands maîtres tels que Djely DIATARAMANI DIABATE, grand patron de la djelya du Mandé, le Pr DJIBRIL DOUCOURE, conservateur à l’Institut supérieur des études islamiques de Tombouctou, Pr LISANE WORK du monastère impérial  d’Emtoto, Pr KAYE TINTAMA,  etc.

Globe trotter, il parcourt le monde à la recherche des trésors inconnus et des images inédites. Il a séjourné dans 419 villages africains, parcouru 29 pays africains (dont 2 îles de l’Océan indien), 36 îles des Caraïbes, 18 pays européens, 3 pays d’Amérique et 1 pays d’Asie mineure, caméra en main. Il a effectué plus de la moitié de ses périples accompagné de son épouse et de ses enfants qu’il prépare pour la relève. Son objectif est de montrer l’autre facette de l’Afrique, celle qui rit, qui chante, qui crée, et non celle qui tend la main pour recevoir l’aumône. Lorsque les livres d’Histoire et les médias étrangers caricaturent l’Afrique, c’est un devoir pour celui (ou celle) qui en est originaire de corriger cette image erronée.  Sa base de données (CIMAROONS LTD) est l’une des plus importantes Banques d’images sur le monde noir. Ce qui lui a valu d’être invité par le gouvernement de la Fédération de St Kitts and Nevis (Antilles britanniques) pour prendre part au grand projet de l’UNESCO « THE SLAVE ROUTE PROJECT» sous recommandation du Comité national scientifique, et par la délégation des Ambassadeurs de l’Union Africaine auprès des Nations Unies.

Il est régulièrement sollicité par des structures universitaires et pédagogiques en tant que conférencier et enseignant. Il a conféré et exposé à :

O.N.U

Université Polytechnique (Montréal, Canada)

Espace-galerie Mushagalusa (Montréal, Canada)

 Africentric alternative public school (Toronto, Canada)

University of the West indies (Basseterre, St Kitts)

National Museum (Basseterre, St Kitts)

Red cross building (Charlestown, Nevis)

Karlsruher Institute für Technologie (Karlsruhe, Allemagne)

Burgerhaus (Augsbourg, Allemagne)

Katholische Hochschulgemeinde (Erlangen, Allemagne)

Katholische Hochschulgemeinde (Würzburg, Allemagne)

Universita di Torino (Turin, Italie)

Centro Ecumenico della Tavola Valdese (Prali, Italie)

Biblioteca di Cavarzano (Belluno, Italie)

NEOMA Business School (Mont-Saint-Aignan, France)

Science Po (Paris, France)

Hôtel Normandy (Paris, France)

Université Paul Valéry (Montpellier, France)

Université Paris X (Nanterre, France)

Université Grenoble Alpes (Grenoble, France)

Institut National des Sciences Appliquées (Lyon, France)

Théâtre la Faïencerie (Creil, France)

Institut municipal (Angers, France)

Salons Curnonsky (Angers, France)

Cité universitaire de la Robertsau (Strasbourg, France)

Médiathèque de la Croix rouge (Reims, France)

Bibliothèque GC NEKKERSDAL(Bruxelles, Belgique)

Conseil général (Mamoudzou, Mayotte)

Bibliothèque de Koungou (Koungou, Mayotte)

Bibliothèque de Dzoumogne (Dzoumogne, Mayotte)

Ecole des Mines de l’Industrie et de la Géologie (Niamey, Niger)

Université Abdou Moumouni (Niamey, Niger)

Université Félix Houphouët-Boigny (Abidjan, Côte-d’Ivoire)

Université Joseph Ki-Zerbo (Ouagadougou, Burkina Faso)

Université Libre du Burkina (Ouagadougou, Burkina Faso)

Centre Nationale des Arts du spectacle et de l’Audiovisuel (Ouagadougou, Burkina Faso)

Centre d’Etudes sur le Développement en Afrique (Ouagadougou, Burkina Faso)

Centre d’Education et de Formation Intégrée pour Sourds et Entendants (Ouagadougou, Burkina Faso)

Maison du peuple (Ouagadougou, Burkina Faso)

Conseil Burkinabè des Chargeurs (Ouagadougou, Burkina Faso)

Palais de la Culture  Jean-Pierre Guingané (Ouagadougou, Burkina Faso)

Institut Français (Ouagadougou, Burkina Faso)

Université de Bamako (Bamako, Mali)

Conservatoire des Arts et Métiers Multimédia Balla Fasséké Kouyaté (Bamako, Mali)

Palais des Congrès (Bamako, Mali)

Mémorial Modibo Keïta (Bamako, Mali)

Musée national (Bamako, Mali)

Centre culturel Bilembo (Kinshasa, R.D.C)

Université Populaire Africaine (Genève, Suisse)

Hôtel continental (Lausanne, Suisse)

Université d’Etat d’Haïti (Port-au-Prince, Haïti)

Fondation Félicitée (Port-au-Prince, Haïti)

Parc de la canne à sucre (Port-au-Prince, Haïti)

Institut Per Ankh ( Lamentin, Martinique)

Villa Grant (Baie des Tourelles, Martinique)

Centre Culturel André Aliker (Fort-de-France, Martinique)

Théâtre autonome Nègre marron (Fort-de-France, Martinique)

Centre culturel Rémy Nainsouta, (Pointe-à-Pitre, Guadeloupe)

Médiathèque du Lamentin (Lamentin, Guadeloupe)

Médiathèque Paul Mado (Baie-Mahault, Guadeloupe)

Centre Culturel Akiyo (Chauvel, Guadeloupe)

Espace Ka-soné (Sainte-Rose, Guadeloupe)

Mairie de Morne-à-l’eau (Morne-à-l’eau, Guadeloupe)

Mairie de Grand-bourg (Grand-bourg, Marie-Galante)

Public Library (Roseau, Dominique)…

 

Il a pris part entre autres aux événements internationaux suivants :

CINQUANTENAIRE DU 1er CONGRES DES ECRIVAINS ET ARTISTES NOIRS (Université Paris-Sorbonne et siège de l’UNESCO, France)

CINQUANTENAIRE DE LA CHARTE DE l’O.U.A  (Palais des Nations Unies, Suisse),

JOURNEE MONDIALE DU REFUGIE (Italie)

AFRICA’S LIBERATION DAY (Angleterre)

RENCONTRE DES MOUVEMENTS PANAFRICAINS D’AMERIQUE DU NORD (Etats-Unis)

AFRIKANISCHE WOCHEN (Allemagne)

REFLETS D’AFRIQUE ( France)

CAMP POLITIQUE DE L’AGAPE (Italie)

MOIS DE L’AFRIQUE (Guadeloupe)

BLACK HISTORY MONTH (Dominique)

SEMAINE AGRO-CULTURELLE UBUNTU MBOA 6250 (Cameroun)

FORUM MONDIAL SOCIAL (Mali)

GRANDE RENCONTRE PANAFRICAINE DES CONFRERIES TRADITIONNELLES ( Mali)

FESPACO (Burkina Faso)

CINE DROIT LIBRE (Burkina Faso)

FESTIVAL DE LA LIBERTE D’EXPRESSION ET DE LA PRESSE ( Burkina Faso) 

SYMPOSIUM THOMAS SANKARA (Burkina Faso) 

Il a monté des dizaines de films et réalisé près d’une cinquantaine de films documentaires comportant plusieurs séries (Portrait de génie africain, Lieux de mémoire, Black Entrepreneurship, Matières grise et noire, Spiritualités africaines, l’Afrique coquette : la beauté cachée) et publié plus de 1000 articles, chroniques et billets d’humeur, 6 ouvrages dont deux recueils de poésie.

N.Y.S.Y.M.B est l’acronyme de Ngombulu Ya Sangui Ya Mina Bantu (qui signifie en langue kongo, le Lion de la brousse qui dévora les braconniers).

Hormis, ses innombrables périples, N.Y.S.Y.M.B. LASCONY a visité, filmé, photographié plus d’une centaine de musées à travers le monde. Il a fait plusieurs tournées en Afrique et en Europe, en se produisant dans divers festivals de jazz en tant que poète et prosateur. Il mêle la poésie au jazz, un mélange savamment orchestré par un homme qui sait s’imprégner de textes profonds. Ce militant de l’utile peut se prévaloir d’avoir fait plus de 200 exposés et conférences sur des sujets aussi variés que les histoires des razzias négrières (Mafaa), de l’esclavage,  du jazz, du panafricanisme dont il est l’un des spécialistes réputés. La raison qui le motive dans ses diverses activités, c’est de vulgariser la connaissance, l’ignorance étant la principale source d’incompréhension entre les êtres humains.

Sa devise est : FOI, DETERMINATION, COURAGE

Ces trois éléments sont, selon lui, essentiels pour le parcours du combattant.

 

● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Ancien élève du Conservatoire de Musique et de Danse de Lagny sur Marne, où il a étudié le saxophone et la théorie musicale, il a côtoyé de nombreux grands musiciens de jazz de notre époque et fréquente encore tous les lieux mythiques où cette musique est produite, tels que les célèbres clubs de jazz new-yorkais « NEW COTTON CLUB », « VILLAGE VANGUARD », « BLUE NOTE », « SMOKE AND SUPPER » et londonien « THE RONNIE SCOTT » dont il fut membre (2000/2001 – 2001/2002). Ce qui lui a permis de participer à plusieurs masters classes avec des légendes de jazz. Fondateur et leader du PANAFRICAN JAZZ ORCHESTRA, à travers la musique, il rend visite à l’histoire de tous les Africains dispersés dans le nouveau monde. Véritable machine à swing, avec son groupe réunissant  des musiciens afro-américains, afro-caribéens et africains, ils rendent hommage aux grands compositeurs de jazz, blues, ragtime et poètes des U.S.A, des Antilles et d’Afrique en revisitant des standards accompagnés de textes personnels et ceux des poètes de la Renaissance de Harlem (Claude McKay, County Cullen, Langston Hugues…).

Le Panafrican Jazz Orchestra a vu passer en son sein des virtuoses et des solistes réputés  sur la scène jazz internationale, tels que Bobby FEW, Bibi LOUISON, Gregory PRIVAT, Sandra MAKAYA (Piano), Chansse EVANS, King BLAISE, Zephania LASCONY, Nathalie AHADJI (Saxophone), Tom MCKENZIE, Farris SMITH, Wayne DOCKERY  (Contrebasse), Rasul SIDDIK, Mra OMA,Jules MOUANGA, Niquez TOUNGA (Trompette), Mark SYMS (trombone), Laetitia Makaya,  Ismaila « Zuzu » SOUMARE (Flute), Eddie ALLEN (Batterie)…

● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

 

PS : BIOGRAPHIE NON EXHAUSTIVE

Liens  :

https://www.facebook.com/lascony.nysymb?fref=ts
http://www.thiesvision.com/Video-Cinquantenaire-De-L-O-U-A-…
http://temoignages.over-blog.net/article-ngombulu-ya-sangui…
http://www.africultures.com/php/?nav=evenement&no=16595
http://afrikconnexion.blogspot.fr/…/invit-du-prochain-caf.h…
http://fasoculture.unblog.fr/…/portraitnysymb-lascony-le-d…/